Politique du nouveau Gouvernement au Proche-Orient: des débuts en Marche…Arrière!

Comments (2) Elections France, Législatives

Eli LAIK

Les gouvernements changent, la ligne anti-israélienne du Quai d’Orsay demeure…

La politique du gouvernement d’Édouard Philippe au Proche-Orient connaît dès débuts inquiétants.

Jeudi 25 mai, la France a voté de façon incompréhensible, honteuse et scandaleuse, à l’occasion de l’Assemblée annuelle de l’Organisation mondiale de la Santé, une résolution absurde de l’ONU, portée par le Groupe des États arabes et la délégation palestinienne, faisant d’Israël le seul violateur du « bien-être mental, physique et environnemental ».

Qui vote contre Israël

Ce vote, mu par la seule hostilité à Israël, n’est hélas pas sans rappeler le vote honteux de la France en avril 2016 en faveur d’une résolution Unesco niant les liens historiques entre le peuple juif et Jérusalem et islamisant le Mont du Temple et le Kotel.

Il est d’autant plus consternant quand on sait, qu’à l’heure où le Moyen-Orient est à feu et à sang, Israël est le seul pays de la région à offrir l’un des meilleurs systèmes de santé au monde à l’ensemble de ses citoyens, sans distinction d’origine ou de religion, que le pays accueille dans ses hôpitaux des milliers de Palestiniens et de Syriens et soigne même les terroristes.

Meyer Habib 2017
Crédit photo https://www.meyerhabib2017.com/

Si je suis réélu le 18 juin prochain, je solliciterai aussitôt un entretien avec Emmanuel Macron pour faire un point sur la politique française dans la région.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli LAIK pour http://les-francophones-d-israel.com/

Print Friendly
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This
%d blogueurs aiment cette page :